Découvrez leurs témoignages...

CHRONIQUES CARCERALES

EN PANDEMIE

Quelques mesures de libération ont été prises pour faire face aux risques que la pandémie de COVID19 fait courir aux personnes qui vivent en prison. Mais ces mesures sont bien trop timides. Le Genepi Belgique s'en est ouvert dans une carte blanche le 23 mars dernier. Quoi qu'il en soit, maintenant il y a des milliers de personnes qui sont enfermées dans les prisons de Belgique sans accès à aucune sorte d'activité, sans accès à leurs proches, si ce n'est par téléphone quand ils n'ont pas encore épuisé les 20 euros de communication que l'établissement a mis à leur disposition. Sans accès non plus aux soins médicaux appropriés à leur situation. Or, il est de notoriété publique que la population carcérale est particulièrement vulnérable en matière de santé. Et par ailleurs, les commissions de surveillance, censées veiller sur les conditions de détention, n'entrent plus dans les prisons pour cause de confinement. Le Genepi Belgique a donc décidé de sortir la voix de détenus qui veulent témoigner de l'état des prisons en période de confinement.

Dans les billets qui suivent, certains termes sont propres au monde carcéral.

S'ils sont assortis d'une astérisque*, ils seront définis dans un lexique, à retrouver ici.

Le Genepi Belgique est entièrement autofinancé

Vos dons sont les bienvenus, sur le compte :

BE97 5230 8106 0349

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now